jovanka

Voici la dernière recrue de WoMoz. Et quelle recrue ! Jovanka Gulicoska a découvert WoMoz lors du Fosdem, à Bruxelles (Belgique) : elle est venue écouter la conférence de Flore sur le sujet. Et elle nous a aussitôt envoyé un mail pour contribuer. Et croyez-moi, nous avons bien de la chance de pouvoir la compter désormais parmi nous !

Jovanka habite Skopje, en Macédoine. Il y a 3 ans, elle a décidé d’intégrer un hacklab nommé “KIKA”. Et évidemment, elle était la seule femme ! Les développeurs présents l’ont bien accueillie, mais ils étaient pour le moins surpris. Las. Le fait d’être seule n’a pas entamé l’enthousiasme de Jovanka qui a continué de venir encore et encore au hacklab. Et d’en parler autour d’elle. Vint alors le Gnome Women Outreach Program, et d’autres femmes sont venues au hacklab. Mais surtout, Jovanka et son amie Tamara Atanasoska ont commencé à faire des conférences, à saisir toutes les opportunités pour promouvoir la place des femmes dans le Logiciel Libre. Et ça a marché ! Elles sont désormais 6 femmes au hacklab. Par ailleurs, Jovanka est aussi membre de Free Software Macedonia. Cette année, l’association a organisé une session de cours autour du Logiciel Libre : sur les 30 élèves, 10 étaient des femmes !

La morale de cette histoire selon Jovanka ? Il suffit d’une femme pour attirer d’autres femmes dans la communauté. Mais Bonjour Mozilla a envie d’ajouter : à condition que cette femme soit comme Jovanka !

Bonjour Jovanka Gulicoska !


Here comes the newest WoMoz rookie. And what a recruit! Jovanka Gulicoska discovered WoMoz during the FOSDEM in Brussels, Belgium: she came to attend Flore’s lecture on that topic. And she immediately sent an email to contribute. And believe me, we are lucky that we now can count her among us!

Jovanka lives Skopje, Macedonia. 3 years ago, she decided to join a hacklab named “KIKA”.Of course, she was the only woman! Developers have welcomed her warmly, but they were quite surprised. Las. Being the only woman has not reduced her enthusiasm and she has kept coming again and again to the hacklab. And talking about it. Then there was the Gnome Women Outreach Program, and other women started coming to the hacklab. More importantly, Jovanka and her friend Tamara Atanasoska began to give lectures, to take every opportunity to promote the role of women in Free Software. And it worked! They are now six women in the hacklab. Moreover, Jovanka is also a member of Free Software Macedonia. This year, the association has organized a course session about Free Software: out of the 30 students, 10 were women!

Moral of this story according to Jovanka? It only takes one woman to attract other women in the community. Though Bonjour Mozilla would add: provided this this woman is like Jovanka!

Bonjour Jovanka Gulicoska!